top of page
Rechercher
  • DUPONT Frédéric

Et si l'on faisant connaissance avec GANESH...




Parmi les dieux hindous, Ganesh (aussi appelé Ganesha, Ganapati, Vinâyaka) est le dieu protecteur des foyers. On l'invoque avant d'entreprendre quelque chose pour lui demander d'effacer tous les obstacles. C'est une des divinités les plus vénérées en Inde et son aura touche l'Asie en général. Son nom japonais est Shoten ou Kangiten.

Son père était Shiva, le dieu libérateur, et sa mère était Parvati, déesse de la beauté. Parvati créa son fils seule, sans Shiva, avec une terre spéciale, du safran et de la rosée.


Ganesh est un des symboles de l’union entre le macrocosme et le microcosme, le divin et l'humain. Cette symbolique se retrouve dans les tailles respectives de Ganesh, l’éléphant, le plus grand animal terrestre, et son vâhana, le rat, un très petit mammifère.

Dans sa représentation, la partie inférieure est la partie humaine et la partie supérieure, la tête, est la partie éléphantine et divine. Il est un homme mais son esprit est à l’image du cosmos, il peut donc, par la puissance de la pensée, écarter les obstacles de l’ignorance et comprendre la nature de l’univers. Il porte parfois un cobra royal en cordon ou sous forme de ceinture ou posé sur la tête, en symbole de protection.




Les histoires qui expliquent comment Ganesh obtient sa tête sont nombreuses et diverses. Souvent dérivées du Shiva Purâna (la légende du Dieu Shiva), elles racontent que Shiva, rentrant d’une longue période de méditation dans l’Himalaya, trouva un jeune homme barrant la porte de sa maison pour l’empêcher d’entrer tandis que Parvati prenait son bain. Ce garçon était le fils que la (demi-)déesse avait conçu elle-même, au moyen de la poussière et des onguents raclés sur sa peau, pour lui tenir compagnie durant sa solitude. Furieux de se voir interdire l’entrée de sa maison, Shiva sortit son épée et coupa la tête du garçon qui roula au loin et devint introuvable.

S’apercevant de cela, Pârvatî lui raconta toute l’histoire et, inconsolable, exigea qu’il redonne vie à son fils sur-le-champ. Shiva promit de remplacer la tête par celle de la première créature, plus exactement par la tête du premier « enfant » qui se présenterait à lui, hors de la vue de sa mère. Le premier être rencontré correspondant à cette description fut un éléphanteau dont la mère dormait en lui tournant le dos… Par cet acte, et bien que Ganesh ait été conçu sans lui, Shiva assume sa paternité. Cet épisode aurait, selon certains, une symbolique très précise : le fait qu'il faille « trancher la tête » pour accéder à l'eternité, c'est-à-dire que l'ego doit « se retirer » pour faire place à une conscience plus élevée.







Source : wikipedia - 

43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page